Les gens selon l’artisan horloger a Grenoble et Isère, soulignent souvent l’importance de l’invention de la télévision, de l’ordinateur personnel, de l’essor de l’Internet en tant qu’avancées technologiques qui ont changé le monde. Et ce, à juste titre. Cependant, il existe une invention tout aussi importante (sinon plus) et beaucoup moins mentionnée.

Il s’agit de l’horloge mécanique, et selon de nombreux historiens, c’est l’horloge qui a tout changé et qui mérite d’être appelée le facteur clé de l’ère industrielle. Les horloges mécaniques ont permis aux gens de mesurer le temps d’une manière qui n’était pas possible auparavant, et grâce à elles, nos vies ont été changées à jamais.

Quand l’horloge a-t-elle changé le monde ?

L’influence sociale et culturelle de l’horloge remonte au Moyen Âge. Les monastères chrétiens ont créé un environnement d’ordre et de familiarité pour lutter contre la menace extérieure causée par la chute de l’Empire romain. Ils utilisaient la sonnerie de la cloche comme un appel à la prière, un moyen et un symbole pour structurer le comportement humain.

L’appréciation de ces habitudes a rapidement conduit à l’invention d’une horloge mécanique. Cet appareil a réussi à traduire le mouvement du temps par le mouvement de l’espace grâce au cadran de l’horloge et aux aiguilles mobiles. Ce progrès a permis une énorme synchronisation des activités, ce qui n’avait jamais été vu ou expérimenté auparavant. C’est un processus qui, d’une certaine manière, a défini l’existence urbaine et a changé la perception publique du temps comme une marchandise.

Il a séparé les gens de la structure organique de la vie qu’ils avaient auparavant. Chaque heure de la journée devait être utilisée, les gens se couchaient quand l’horloge le leur disait, et non quand ils étaient fatigués, et il en allait de même pour la nourriture.

Pensez à votre emploi du temps quotidien ; vous vous réveillez probablement tous les jours à une certaine heure (à l’aide de votre smartphone ou d’un réveil), vous allez à l’école ou au travail (avec une voiture ou un bus qui vous fait « gagner » le temps nécessaire pour arriver à destination), vous utilisez une technologie qui vous aide à mieux gérer votre temps, vous vous couchez à une heure qui est culturellement déterminée comme « trop tard » ou « trop tôt ». Il est difficile d’imaginer la vie sans horloge ; vous ne seriez pas en mesure de fonctionner de la même manière qu’aujourd’hui en raison de la complexité de votre vie quotidienne et de votre dépendance à l’égard des mesures du temps.

L’importance culturelle de la synchronisation du temps

Avant l’invention de l’horloge mécanique, il n’y avait aucune possibilité de mesurer le temps avec précision. Avant le Moyen Âge, les gens devaient utiliser le soleil ou d’autres sources peu fiables pour gérer le temps. L’horloge mécanique a commencé à se répandre dans diverses villes d’Europe à partir du début du 14e siècle, comme en Angleterre, en Allemagne, en Italie, en France, en Espagne et dans bien d’autres pays.

L’application des horloges mécaniques à des fins économiques a été une adaptation plutôt lente. Néanmoins, vers la fin du 14e et le début du 15e siècle, les gens ont commencé à utiliser l’horloge pour synchroniser et coordonner diverses activités de travail, des réunions municipales, etc.

C’est au cours du 16e siècle qu’un changement culturel plus important s’est produit. L’horloge est devenue un symbole, une référence pour le fonctionnement des institutions, et le temps a été traité comme quelque chose qui pouvait être gaspillé ou perdu, en indiquant même le coût monétaire du temps. L’adaptation n’a pas été rapide, mais l’intégration des horloges dans la vie quotidienne a radicalement changé la façon dont les êtres humains perçoivent leur réalité et organisent leur vie.